Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 16:08

Le poète sur les rayons éblouissait

Les chemins d'abandon. Le soleil devançant

L'ombre possède le sens. Il est seul passant

Dérangeant la vie, elle a tant confesser.

 

La beauté est devant lui, son éclat pressé.

Il a l'élan, retombe d'émoi empressé

Pour l'instant mangé, déjà hier, évanescent.

Il se souvient, l'offre à l'aube des innocents.

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa - dans Poésie
commenter cet article
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 16:01

La vague pleine a presque tout refoulé,

Les peines s'endorment profondément cachées.

Elle m'a laissé l'amnésie, puis s'en est allée,

Pour seule mémoire le sang sur le rocher.

 

La mer couve les secrets troubles avalés.

L'épave vivante continue de couler,

Les ossements tanguent, maudits, encore accrochés.

La vérité se saigne, se paie entachée.

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa - dans Poésie
commenter cet article
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 08:41

Cet arbre vit sur les ruines grattées, fêlées,

La mémoire gît rampante enracinée.

Les fidèles chauves-souris viennent tourner

A la même heure usée, ensorcelées.

 

L'arbre peine. Les dures ruines décharnées

Capturent les grains en liberté malmenés,

Lourd destin, trop légers hasards morts empalés.

Là-bas, le sable durcit, les pas finis, scellés.

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa - dans Poésie
commenter cet article
26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 17:09

Mon tendre soldat sur la prairie s'est couché. 

Au-dessus des batailles, monte le silence 

Qui pleure. Regarde, l'univers s'est penché, 

Il honore les surdoués, leur excellence. 

 

Ta tombe est dans mon âme, trouée par la lance 

De peine où survit le noble chant, touchée 

Par le fort bruissement de l'ange. Il élance 

Ses ailes fraternelles. J'y suis accrochée. 

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa - dans Poésie
commenter cet article
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 14:54

Il cherche le pardon au fond de l'univers, 

Le ciel en sueur, sa colère délavée, 

Le nœud difficile de l'âme est ouvert,  

Le soir en transe, la lune à son chevet. 

 

L'Ego noir se meurt, l'humain brille au travers, 

La nuit expie les fantômes juges, sévères. 

Ses pas revenus la traîne d'or ont sauvé 

La paix haut portée de celui qui a trouvé. 

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa - dans Poésie
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 17:56

L'oeuvre voilée, diaphane, est taillée 

Dans la pierre pure de doigts aimants. 

L'imaginaire brille d'un tourment, 

Reflète l'inconnue émerveillé. 

 

Narcisse s'incruste, croit dévoyer 

L'Art dépassant sa beauté. Sublimant 

Le vrai sans fin, fines veines choyées, 

L'oeuvre palpite, attend patiemment. 

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa - dans Poésie
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 15:55

D'un éclair, l'angoisse a dévoilé  
Tout l'enfer derrière les cieux fêlés, 
Brèches de feu, de peurs venues du pire, 
Torches aveugles d'un funeste empire. 


L'enfer se morfond, luit la nuit, expire 
Les vents perdus, pleurs moites avalés. 
Un sens perce le buvard révélé 
A l'aube couchant les fiévreux soupirs.   

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa - dans Poésie
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 15:38

Le vide pleure sa profonde dimension. 
Le creux silencieux, les démons tissent, se terrent, 
Saisissent l'ange au talon, chair de mystère, 
Sacrifié au fleuve, aux noires impulsions. 

 

Ses ailes ivres, sa pensée se désaltère, 
Elle est accrochée à l'ombre folle, déterre
Toutes les duelles, les farouches scissions. 
Le ciel luit au fond des pures exaltations. 

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa - dans Poésie
commenter cet article
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 13:41

La mélancolie est un doux malheur, 
La tristesse rougie l'a essorée, 
Dégorgeant les hypnotiques couleurs. 
Le masque pleure, dissout, effaré. 

 

Tant de masques de pudeur à dorer 
Sur le visage offrant sa pâleur. 
Aux sentiments nus, elle dit : « Dis-leur
Que dedans on étouffe d'adorer ». 

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 15:23

La folie du beau prend le solitaire, 
Il parle au ciel en langue étoilée, 
L'aurore pure guide l'esseulé 
Vers la caverne, la porte sous terre. 


Danger en soie, éclair sauvage hélaient 
Le sésame expirant les mystères.   
Murmure vrai, marche sur le parterre 
De joyaux. pierres saillantes, fêlées. 

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa - dans Poésie
commenter cet article

Poésie

  • : Poétesse Mimosa - Poète 21ème siècle - Poétesse française
  • : Poésie 21ème siècle. Les mots libèrent la beauté, ma définition.
  • Contact

Poétesse Mimosa

  • Poetesse Mimosa
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus. J'aime le symbole des mots. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus. J'aime le symbole des mots. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.

Parole

"Quelle impudeur d'écrire", lui dis-je. "Pas de pudeur en poésie", me dit-elle.

 

Liste complète

Retour à la page d'accueil

 

Vous aimez ? Merci de partager :-)

Photos, titres, textes contractuels

Poésie Qui Dit, Ose