Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 15:31

J'ai peint le mépris. Le pinceau crachait, suintait

Sur la toile tiède, vulgaire de laideur,

Y planter un couteau à la morte froideur

Dans l’œil du mâle vil, reflété, hébété.

 

Son portrait affreux dégouline sans beauté.

J'ai tué l'emprisonné du désir, amputé,

Jeté aux cerbères ses restes de raideur

Pour voir les eaux calmées, noyant son impudeur.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Poetesse Mimosa
commenter cet article

commentaires

Poésie

  • : Poétesse Mimosa - Poète 21ème siècle - Poétesse française
  • : Poésie 21ème siècle. Les mots libèrent la beauté, ma définition.
  • Contact

Poétesse Mimosa

  • Poetesse Mimosa
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus. J'aime le symbole des mots. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus. J'aime le symbole des mots. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.

Parole

"Quelle impudeur d'écrire", lui dis-je. "Pas de pudeur en poésie", me dit-elle.

 

Liste complète

Retour à la page d'accueil

 

Vous aimez ? Merci de partager :-)

Photos, titres, textes contractuels

Poésie Qui Dit, Ose