Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 16:11

Le destin accorde l'honneur
De ses mélodieux rendez-vous,
Au moi propre, il se dévoue,
Le chant révèle pour une heure.

 

Si loin des compromis mineurs,
La note vraie fuit de bonheur.
Le rien se dit, le tout s'avoue,
C'est l'absolu, Je lui dis "vous".

Partager cet article

Repost0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 17:15

La danse seule sublimée,
Qui se tourne autour aimée,
Par le démon serrant charnel
Et l'ange libérant d'une aile.

 

A l'origine, elle promet 
Un tourbillon fou passionnel.
L’éden la fige éternelle,
Charmé, le beau l'a enfermée.

Partager cet article

Repost0
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 18:13

Le sherpa premier, raisonné,
Je le laisse me surpasser,
La hauteur prend imaginée,
Au-dessus du tourment, il sait.

 

La peur monte, tombe cassée,
Mon coeur en sang l'a ramassée,
Détaché, l'esprit culminait,
L'étendard entre eux le menait.

Partager cet article

Repost0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 16:12

Le jour aigu, grandissant, fait
La nuit couvant sensible, nid
Des âmes lourdes sous l'effet
Du triste, du joyeux unis.

 

Aux cieux légers, régnant parfaits,
Prendre un éclat d'infini,
Il luit sur l'esprit imparfait,
Voleur des grandes harmonies.

Partager cet article

Repost0
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 15:57

Ils gueulent « disgrâce » blâmant
De leur fébrile jugement,
"Pierre qui écrase" pour sentence,
L'esprit dressé, malin, tance.


Le choc s'excite en eux, dément,
La pierre saigne gravement.
Gênés, ils nettoient l'existence,
Volent l'ultime prestance.

Partager cet article

Repost0
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 16:50

Le peintre sans imaginaire,
Le cadre rassure précieux,
Fui des muses nimbées, lunaires,
L'œil, le trait bavent fallacieux.

 

Les muses, libérées des cieux,
L'ont peint rigide, sanguinaires,
Pendu à un vif luminaire,
Le beau vengeur, noir, délicieux.

Partager cet article

Repost0
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 18:42

Le calice doré attend
La fleur reine apprivoisée,
Pour prendre, dérober au temps
L'élan qui viendra reposer.

 

Le destin avorté, autant
De sursauts fanés, envasés,
Le fond mort gît, reflétant 
Un or froid jamais apaisé. 

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 17:00

La rosée, fragile éternelle,
Un creux d'infini qui flottait,
Prisme empourprant passionnel 
Tous les pleurs déteints projetés.


Le puits en or veut la goûter,
Le dôme sûr croit la porter,
L'aurore veille solennelle
Sa mort sur la courbe charnelle.

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 18:24

Les mots prononcés empalés
Sur la livide incidence,
La statue finie avalait
Mortifère le sens trop dense.


Seule en pierre d'évidence,
De ses points suturés coulait
Un écho en sang. Il parlait 
De ses mots vivants, en cadence.

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 16:43

L'art étreint la vie, embellit,
Frisson de l'âme illuminée,
Guidant les pas nus malmenés,
Verger interdit qu'ils rallient.

 

La fleur intouchable, sans lit,
Charme les cieux, les dieux aînés.
Pétales dévorant jolis
Les démons perdus fascinés.

Partager cet article

Repost0

Poésie

  • : Poétesse Mimosa - Poète 21ème siècle - Poétesse française contemporaine
  • : Poésie 21ème siècle. Les mots libèrent la beauté, ma définition.
  • Contact

Poétesse Mimosa

  • Poetesse Mimosa
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus. J'aime le symbole des mots. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus. J'aime le symbole des mots. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.

Parole

"Quelle impudeur d'écrire", lui dis-je. "Pas de pudeur en poésie", me dit-elle.

 

Liste complète

Retour à la page d'accueil

 

Vous aimez ? Merci de partager :-)

Tous droits réservés - Copyright 2020 - Photos, titres, textes contractuels

Poésie Qui Dit, Ose