Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 15:06
La race sacrée

La famille sur un bateau,
Chaînes d'amour, ivre étau,
L'ouïe exalte les bas secrets,
Quand les mots bizarres se créent.

La mer remue le lourd château,
Fastes sanglots, grave alto
Des mimes au destin ancré,
Noyés pour la race sacrée.

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 13:45
L’œil nu

Face à la tempête griffant,
Frayeur sans nom ébouriffant
Les cils clairsemés, emmenés,
L’œil nu, dilaté, effréné.

L'éclat crû pénètre l'enfant
Que de méchants dieux sermonnaient
Son talent de vie le défend,
Le ciel libéré suit inné.

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 17:22
Le corps des fleurs

La joie va gourmande, remplit
Le vase fin devenu corps,
Il offre les fleurs qui décorent
Tout un destin, les senteurs en plis.

Les pétales soufflent l'accord,
Déployés, au soir ils plient,
Le matin nouveau se déplient,
L'esprit, son corps enfin d'accords.

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 16:13

Le roseau maladroit au vent,

Ses illusions meurent en terre,

Racines nouées se mouvant

Dans le sable séché délétère.

 

Il se cambre, danse, devant

Les rêves transis qu'il déterre,

Doutes de vie des solitaires,

Force souple des survivants.

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 16:10
Le conteur

Le conteur émeut les mots lisses,
Orne l'obscur et l'absence
Trouble. C'est floraison des sens,
Des idées aux teneurs de lys.

Près des fleurs, il pousse l'essence
Vers l'emphase nommée délice.
Les épines en cendres, calice
Où boit Éros pour renaissance.

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 15:20
L'enfant reine

L'enfant reine, d'un désarroi
A fait de l'artiste son roi,
Ils roucoulent sevrés, à l'heure
Où l'alchimie teint la pâleur.

Est-il vie ou rêverie en soi ?
La muse trône sur la soie,
Pour l'éveil d'un splendide leurre,
Où les ombres sont en couleur.

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 14:17

Cette fleur vibre au destin

De l'éclair, le désir hautain,

Elle absorbe un naïf en sang,

Quand le morne salive passant.

 

Les amants s'agitent, pantins,

Le trouble vif pendu au teint.

J'ai tué la rose poussant

Les rêves déchus, impuissants.

Partager cet article

Repost0
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 15:03
Un cerveau noir

Bas-fonds de la psychologie,
Où suinte le mépris, où gît
Un cerveau noir en colère,
Épris de chair pour sa galère.

Un rire de fer qui rugit,
Torsion dérangeant l'oiseau, l'air
Indolent. Les vents s'en allèrent
Vers les mots en paix, la magie.

Partager cet article

Repost0
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 16:23
Pendu à l'étoile

Un papillon, d'un fin délire,
S'est pendu à l'étoile, lyre
Qui enchante sacrificielle,
Les refrains clair-obscur du ciel.

Ses ailes, ombrelles arc-en-ciel,
Leur souffle pur vient abolir
Le venin humain démentiel,
Et la ronde en vie s'embellir.

Partager cet article

Repost0
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 14:28
Un couloir de miroirs

Créature en son paradis,
Couloir de miroirs qui grandit,
Déformant son être en parts,
Gagnant ses pas vers nulle part.

Offerte au beau, brillant rempart,
Tout absolu et rien s'emparent
Du reflet enfermé, maudit,
Entre mots laids, sublimes on-dit.

Partager cet article

Repost0

Poésie

  • : Poétesse Mimosa - Poète 21ème siècle - Poétesse française contemporaine
  • : Poésie 21ème siècle. Les mots libèrent la beauté, ma définition.
  • Contact

Poétesse Mimosa

  • Poetesse Mimosa
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus. J'aime le symbole des mots. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus. J'aime le symbole des mots. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.

Parole

"Quelle impudeur d'écrire", lui dis-je. "Pas de pudeur en poésie", me dit-elle.

 

Liste complète

Retour à la page d'accueil

 

Vous aimez ? Merci de partager :-)

Tous droits réservés - Copyright 2020 - Photos, titres, textes contractuels

Poésie Qui Dit, Ose