Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 12:25

 

On a lâché les gladiateurs,

Le doigt baissé jouissif rature

Les destins gonflés en pâture, 

Le pathos s'ébat, fier acteur.

 

Beauté au scalpel qu'on suture

A l'âme bradée. Sépulture 

De la mort publique, frayeur

Épiée, sans gêne du voyeur.

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 19:26
Dieu me lit

J'ai tissé mon émoi de soie,
J'ai vu le grand vaste en soi,
La belle lettre anoblit,
Le feu du conteur embelli.

Soleil se retire courtois,
Que lune, âme se tutoient,
La vague sourit, se replie.
J'écris à la mer. Dieu me lit.

Partager cet article
Repost0
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 17:13
Mes pleurs ont rejoint la mer

Mes larmes en boîte, cuirasse
Que les vagues crochues trimbalent,
Cri sur les rochers de métal,
Quand l'élément noir me fracasse.

Mes os aliénés hurlent au mal,
L'esprit, lambeaux à la surface,
Mes pleurs ont rejoint la mer, bal
De vie qui prend, donne, s'efface.

Partager cet article
Repost0
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 19:01
Ils chantent leur requiem

La cité s'est parée de tentures velours,
A l'abri des sages apposant l'anathème,
La raison ondule vers les passions extrêmes,
Attendant la faim, le délice du corps lourd.

Chevelure lachée, les marquises sont bohèmes,
Exquises en blanches lignes et crinoline autour,
Inspirées par le teint d'un galant abat-jour,
Et croire encore les mêmes soyeux je t'aime.

Épris de désillusion répétant toujours,
Les pleurs qui délavent à l'heure des bonjour,
Des morts vivants des nuits chantant leur requiem,
Fatigués auprès de leurs roses penchées, blêmes.

Partager cet article
Repost0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 11:10
L'heure zéro

Zéro heure zéro, zéro,
Quand on libère les anneaux,
Les turbulences indigo,
L'océan porte le radeau.

Le temps s'oublie, au repos,
Ils dorment enfin les héros,
Un vif lutin sort du chapeau,
Et Cendrillon laisse son seau.

Les courtisans du toujours trop,
Le oui, non d'un rouge tango,
L'interdit vibre allegro,
La folie à l'heure zéro.

Partager cet article
Repost0
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 10:44
Un insolent démon

Ange enfui et insolent démon,
Elle s'éprend d'un nuage, d'un frisson,
Belle de diamant dans sa forteresse
De verre où tout glisse, rien ne blesse.

Quand douceur ronronne, ronde caresse,
Narcisse éclaire les vices mignons,
Les galantes statues lui font un pont,
Elle passe, haute, fière altesse.

Phare d'artifice sur l'horizon,
Car le réel l'habille de chiffons,
Elle creuse, enterre la déesse,
La vie l'appelle, les cigognes naissent.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 10:03

Partie si loin, la vie folle démolition,

Mes nuits succèdent à l'ennui, le rien au néant,

Devenue ce petit être sans gravitation

Dans un monde fermé et gris beaucoup trop grand.

 

Solitude et vide blêmes s'épousant,

La mariée est ridée, son sein est crispation,

Fée maline donnant ses félicitations

Aux éclopés d'un jour, de toujours se liant.

 

La tombe est sans couvercle, sans finitions,

C'est une chute dans un abîme dément,

Des choses qui affligent le pauvre innocent,

Nue face aux Titans me voilà prostration.

 

L’œil du berge ne brille plus, ô frustration !

Les sherpas titubent, ils se perdent errant,

Une seule larme dans ma désolation,

Figée, je pleure la fin du temps indolent.

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 13:53
L'ange est parti à minuit

L'ange est parti à minuit, je l'aimais !
Plus fort que les héros morts dans la pierre,
Plus fidèle qu'un voilier arrimé,
Plus pur que le souffle d'une rivière.

Maman, l''air des sables te parfumait,
Tu vis en moi, tu inspires à jamais.
Sur la motte et la tombe de bruyères,
Les anges chantent : "l'or naît de poussière".

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 10:52
La rose rougit

L’Idéal, diadème d'opales,
Lui seul touche le soleil,
Sans mal pour sa fine peau pâle,
L'irréel est blanc et vermeil.

Le bel ange est son pareil,
Il chuchote dans mon oreille,
Le pur sur l'épine s'empale,
La rose rougit, chair opale.

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 19:30
Le sixième pilier

Les vents des dunes font les lits,
La caravane se délie
Du lien en cuir épais, tanné,
Qui dit l'élan, la poignée.

Les bannis ont trouvé le nid,
Le cumin vêtit le laurier,
Six cuillères dans un seul mets,
La semoule roule, nourrit.

Du jasmin près de mon tapis,
C'est en reine que j'ai dormi,
Sous son toit, des lettres mariées :
« L'hôte est sixième pilier ».

Partager cet article
Repost0

Poésie

  • : Poétesse Mimosa - Poète 21ème siècle - Poétesse française contemporaine
  • : Poésie 21ème siècle. Les mots libèrent la beauté, ma définition.
  • Contact

Poétesse Mimosa

  • Poetesse Mimosa
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus et les doubles sens. J'honore le symbole des mots. Je crée mes métaphores, j'en reviens toujours à des choses archaïques. 
Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus et les doubles sens. J'honore le symbole des mots. Je crée mes métaphores, j'en reviens toujours à des choses archaïques. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.

Chercher Un Poème

Parole

"Quelle impudeur d'écrire", lui dis-je. "Pas de pudeur en poésie", me dit-elle.

 

Liste complète

Retour à la page d'accueil

 

Vous aimez ? Merci de partager :-)

Tous droits réservés - Copyright 2022 - Photos, titres, textes contractuels

Poésie Qui Dit, Ose