Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 16:37
La tête au carré

Le franc dessine d'un seul trait,
Le frustré, le lustre vantard,
Vomit sa colère rentrée,
La vie prospère sans l'avare.

Ils sentent les murs renfermés,
Ma craie gratte l'angle hilare,
A l'humain dans un dur carré,
J'aime le rond aéré, rare.

Partager cet article
Repost0
9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 10:19

Mes larmes de nuit ont rempli

Le nu lisse d'un puits de verre,

Je me noie le regard ouvert,

Mes jambes lasses et froides plient.

 

A ces passants que je supplie

De mes yeux gelés par l'hiver,

Ceux-là qui m'ont ensevelie,

Jetée par mon talon de verre.

 

Ces gens ricanent de travers,

Plument d'un jugement sévère.

De leur vide, brassant l'oubli,

Le vent bientôt vert m'anoblit.

Partager cet article
Repost0
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 17:09
Les secrets parfumés

Les reines discrètes, pleines de grâce,
Sereines à l'ombre de la terrasse,
Le vent les épie, ravit, puis se tait,
Les secrets parfumés sont confortés.

Deuil et écueil bravement écoutés,
Le destin grandit le chagrin, surpasse,
Le nuage se gorge, coule, efface
Le trouble fol d'une âme chahutée.

Le vagabond fier vide sa besace,
Pleure dans la porcelaine de thé,
Ouverte, son couvercle à côté,
La main écoute, le silence passe.

Partager cet article
Repost0
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 18:42
Le temps des caprices

J'entrouvre l'écrin, le vent embaumant
Les rubans d'antan rangés finement
Parfumés. Ils s'envolent destinés,
Et le temps des caprices vit, renaît.

On rougit, on aime éperdument
Le nounours dévoué, le bon, l'aîné,
On se nourrit pour toutes les années
Qui diront l'enfance tout simplement.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 18:29
Le bateau fier va

Les sirènes trop maquillées chantaient
Leur malheur à l'infini projeté,
Mon fin capitaine n'a pas dévié,
Il m'a dit : « c'est la mer dans un évier » !

Affûtés, les noirs rochers épiaient
Le farouche marin au noble pied,
Silencieux quand les cris de fiel tintaient,
Le bateau fier va. Sa voie le portait.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 12:08
Le café blanc

Voici donc le néant,
On boit du café blanc,
On se saigne en blanc,
Les lignes se troublant.

L'astre se lève blanc,
Il jaunit les semblants,
Grisés des rêves blancs,
Déjà dans un trou blanc.

Partager cet article
Repost0
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 12:25

 

On a lâché les gladiateurs,

Le doigt baissé jouissif rature

Les destins gonflés en pâture, 

Le pathos s'ébat, fier acteur.

 

Beauté au scalpel qu'on suture

A l'âme bradée. Sépulture 

De la mort publique, frayeur

Épiée, sans gêne du voyeur.

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 19:26
Dieu me lit

J'ai tissé mon émoi de soie,
J'ai vu le grand vaste en soi,
La belle lettre anoblit,
Le feu du conteur embelli.

Soleil se retire courtois,
Que lune, âme se tutoient,
La vague sourit, se replie.
J'écris à la mer. Dieu me lit.

Partager cet article
Repost0
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 17:13
Mes pleurs ont rejoint la mer

Mes larmes en boîte, cuirasse
Que les vagues crochues trimbalent,
Cri sur les rochers de métal,
Quand l'élément noir me fracasse.

Mes os aliénés hurlent au mal,
L'esprit, lambeaux à la surface,
Mes pleurs ont rejoint la mer, bal
De vie qui prend, donne, s'efface.

Partager cet article
Repost0
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 19:01
Ils chantent leur requiem

La cité s'est parée de tentures velours,
A l'abri des sages apposant l'anathème,
La raison ondule vers les passions extrêmes,
Attendant la faim, le délice du corps lourd.

Chevelure lachée, les marquises sont bohèmes,
Exquises en blanches lignes et crinoline autour,
Inspirées par le teint d'un galant abat-jour,
Et croire encore les mêmes soyeux je t'aime.

Épris de désillusion répétant toujours,
Les pleurs qui délavent à l'heure des bonjour,
Des morts vivants des nuits chantant leur requiem,
Fatigués auprès de leurs roses penchées, blêmes.

Partager cet article
Repost0

Poésie

  • : Poétesse Mimosa - Poète 21ème siècle - Poétesse française contemporaine
  • : Poésie 21ème siècle. Les mots libèrent la beauté, ma définition.
  • Contact

Poétesse Mimosa

  • Poetesse Mimosa
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus. J'aime le symbole des mots. Je crée mes métaphores, j'en reviens toujours à des choses archaïques. 
Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus. J'aime le symbole des mots. Je crée mes métaphores, j'en reviens toujours à des choses archaïques. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.

Chercher Un Poème

Parole

"Quelle impudeur d'écrire", lui dis-je. "Pas de pudeur en poésie", me dit-elle.

 

Liste complète

Retour à la page d'accueil

 

Vous aimez ? Merci de partager :-)

Tous droits réservés - Copyright 2021 - Photos, titres, textes contractuels

Poésie Qui Dit, Ose