Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Le sens étoilé

    05 janvier 2016 ( #Poésie )

    Elle s'élève claire montgolfière, Laisse sa main pour une fine aile, Les astres contraires brillent en elle, La lune courtise le soleil fier. Son épopée colore le réel, Le lierre aussi va vers la lumière, Un ruban souple tient la montgolfière, L'intuition,...

  • Ce rond cimetière végétal

    01 janvier 2016 ( #Poésie )

    J'ai enterré les secrets. Vanité ! Les racines immenses envoûtaient, On n'échappe guère à l'air de Santal Dans ce rond cimetière végétal. La terre sait, la fleur est libérée, Murmure au papillon atterré, La tige renaît, pleure ses pétales. Rien ne s'oublie....

  • Comme un poème au vent

    23 novembre 2015 ( #Poésie )

    Comme un poème au vent, Avez-vous saisi ma pensée ? Parcelle vivante laissée, Muse et artiste au paravent. Pour vous, je me suis déchaussée, Nue aux ornements sous l'auvent, Ça griffait, striait, encensait, Ma feuille ravivait le vent.

  • La rose du ciel

    21 novembre 2015 ( #Poésie )

    La fée bohème magicienne, D'un charme inoui vous fait sienne, Elle crée, suit la vague, elle ose, La rose du ciel se pose. Le réel se métamorphose, L'ode exalte toutes roses, Mais les épines de sang tiennent Notre brave condition terrienne.

  • La raison dans son donjon

    11 novembre 2015 ( #Poésie )

    Elle est en ordre, la raison, Reine pure dans son donjon, Elle habille les émotions D'une ombrelle, d'une oraison. Un roi en bas lui dit "chantons", La vie parle sans permission, Le beau se cueille sans raison, Soyons grenier dans le donjon.

  • Mon chaudron croit en la magie

    09 novembre 2015 ( #Poésie )

    Mon chaudron croit en la magie, J'épouse un marquis aux bougies, Et un sage vif goulûment, C'est vapeur, ronds et sentiments. La cuillère en perle semant, Quand le philtre rose agit, L'or gît, crépite vaillamment, L'enfance surgit par magie.

  • Le démon les aime au fer

    05 novembre 2015 ( #Poésie )

    Ceux-la ont le mauvais tourment, La hargne tranchée dans les dents, Crachant un relent de colère, Le démon les aime au fer. Le soir, ils glissent sur l'étang, Ils vous courtisent dévorant De leurs lourds regrets de naguère, J'ai vu, ils ont l'âme en...

  • Le plaisir grave

    17 septembre 2015 ( #Poésie )

    La vie marie l'ambivalence, Du noir au blanc elle se balance, Dédale et clef éclairée, Le plaisir grave libéré. La force jaillit de latence, L'alchimie surprend l'existence, L'abîme a un arbre à côté. Le réel, toujours vérité.

  • La joie

    05 septembre 2015 ( #Poésie )

    Elle suit les plaisants nonchalants, Lève les rêves insolents, Le grand choc des hasards en joie, Étincelles sur mon émoi. Brèche saillante sous le toit, Je vois l'astre phosphorescent, Force légère m'enlaçant. Je ris. Qui vit, oublie son poids.

  • La tête au carré

    29 mai 2015 ( #Poésie )

    Le franc dessine d'un seul trait, Le frustré, le lustre vantard, Vomit sa colère rentrée, La vie prospère sans l'avare. Ils sentent les murs renfermés, Ma craie gratte l'angle hilare, A l'humain dans un dur carré, J'aime le rond aéré, rare.

  • Le café blanc

    30 mars 2015 ( #Poésie )

    Voici donc le néant, On boit du café blanc, On se saigne en blanc, Les lignes se troublant. L'astre se lève blanc, Il jaunit les semblants, Grisés des rêves blancs, Déjà dans un trou blanc.

  • Dieu me lit

    21 mars 2015 ( #Poésie )

    J'ai tissé mon émoi de soie, J'ai vu le grand vaste en soi, La belle lettre anoblit, Le feu du conteur embelli. Soleil se retire courtois, Que lune, âme se tutoient, La vague sourit, se replie. J'écris à la mer. Dieu me lit.

  • La rose rougit

    19 octobre 2014 ( #Poésie )

    L’Idéal, diadème d'opales, Lui seul touche le soleil, Sans mal pour sa fine peau pâle, L'irréel est blanc et vermeil. Le bel ange est son pareil, Il chuchote dans mon oreille, Le pur sur l'épine s'empale, La rose rougit, chair opale.

  • Il laisse son lit de lavande

    01 septembre 2014 ( #Prose )

    Bonjour, merci, s'il vous plaît, Cultivant le tact en son potager, Il astique ses fleurs en plastique, La souris a mis ses chaussons, Elle effleure sans même toucher, Il cache sa peine d'un voile, Marchant sans déranger, Il laisse son lit de lavande,...

  • Mes pleurs ont rejoint la mer

    15 mars 2015 ( #Poésie )

    Mes larmes en boîte, cuirasse Que les vagues crochues trimbalent, Cri sur les rochers de métal, Quand l'élément noir me fracasse. Mes os aliénés hurlent au mal, L'esprit, lambeaux à la surface, Mes pleurs ont rejoint la mer, bal De vie qui prend, donne,...

  • Le corps des fleurs

    01 octobre 2016 ( #Poésie )

    La joie va gourmande, remplit Le vase fin devenu corps, Il offre les fleurs qui décorent Tout un destin, les senteurs en plis. Les pétales soufflent l'accord, Déployés, au soir ils plient, Le matin nouveau se déplient, L'esprit, son corps enfin d'acc...

  • Le conteur

    15 septembre 2016 ( #Poésie )

    Le conteur émeut les mots lisses, Orne l'obscur et l'absence Trouble. C'est floraison des sens, Des idées aux teneurs de lys. Près des fleurs, il pousse l'essence Vers l'emphase nommée délice. Les épines en cendres, calice Où boit Éros pour renaissan...

  • Un cerveau noir

    28 août 2016 ( #Poésie )

    Bas-fonds de la psychologie, Où suinte le mépris, où gît Un cerveau noir en colère, Épris de chair pour sa galère. Un rire de fer qui rugit, Torsion dérangeant l'oiseau, l'air Indolent. Les vents s'en allèrent Vers les mots en paix, la magie.

  • Pendu à l'étoile

    20 août 2016 ( #Poésie )

    Un papillon, d'un fin délire, S'est pendu à l'étoile, lyre Qui enchante sacrificielle, Les refrains clair-obscur du ciel. Ses ailes, ombrelles arc-en-ciel, Leur souffle pur vient abolir Le venin humain démentiel, Et la ronde en vie s'embellir.

  • Un couloir de miroirs

    16 août 2016 ( #Poésie )

    Créature en son paradis, Couloir de miroirs qui grandit, Déformant son être en parts, Gagnant ses pas vers nulle part. Offerte au beau, brillant rempart, Tout absolu et rien s'emparent Du reflet enfermé, maudit, Entre mots laids, sublimes on-dit.

  • Les fées sont fatiguées

    21 mai 2016 ( #Poésie )

    Au soir, les fées sont fatiguées, Des rois, le mot coupant vicieux, Des princes patients, aux aguets, Des nains malins, fallacieux. Une maudite fait le guet Des purs magnifiant tous les cieux. L'idéal de cristal tanguait, Le druide calmait. Baume pré...

  • L'art m'épouse

    11 octobre 2015 ( #Poésie )

    Mon miroir a fait un transfert, Je ne t'aime pas, je t'adore, Marions-nous, notre éveil est d'or, La lune bondit, laisse faire. Car l'horizon plat c'est la mort, Entre creux, bosses on s’affaire, L'idéal se vit corps à corps, L'art m'épouse, Graal of...

  • Berceuse de l'imaginaire

    09 juin 2016 ( #Poésie )

    Les rêves au clair des solitaires, Elancés entre ciel et terre, Cueillant fleur à l'immensité, Le vrai parle en aparté. La peur vive se peint domptée, La couleur charme l'ordinaire, Et l'infini finit tenté, Berceuse de l'imaginaire.

  • Ces prophètes de beauté

    07 août 2016 ( #Poésie )

    Elle est née choyée, la romance, Celle du démon qui portait L'ange dans l'abysse immense, Son souffle bas, ressuscité. Leur vide en fleurs, verger hanté Où vont les sublimes démences. Ils marient les mots rares, semences De ces prophètes de beauté.

  • La rose l'aime

    01 août 2016 ( #Poésie )

    La crainte étreint la passion, Les sens perlés de tout avoir, Pour tout perdre griffée de noir, Livide de grave émotion. La rose l'aime, rit de gloire, Les vents, sensible dévotion. Du rouge frénésie, se croire Éternel. Vive condition.

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Poésie

  • : Poétesse Mimosa - Poète 21ème siècle - Poétesse française contemporaine
  • : Poésie 21ème siècle. Les mots libèrent la beauté, ma définition.
  • Contact

Poétesse Mimosa

  • Poetesse Mimosa
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus et les doubles sens. J'honore le symbole des mots. Je crée mes métaphores, j'en reviens toujours à des choses archaïques. 
Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus et les doubles sens. J'honore le symbole des mots. Je crée mes métaphores, j'en reviens toujours à des choses archaïques. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.

Chercher Un Poème

Parole

"Quelle impudeur d'écrire", lui dis-je. "Pas de pudeur en poésie", me dit-elle.

 

Liste complète

Retour à la page d'accueil

 

Vous aimez ? Merci de partager :-)

Tous droits réservés - Copyright 2021 - Photos, titres, textes contractuels

Poésie Qui Dit, Ose