Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2023 2 07 /02 /février /2023 15:47

A l'enfance perdue, fleurs de simplicité,

Au simple qui partage le meilleur, le pire,

A l'aimant, l'aimé et nos flamboyants empires,

Aux tendres, ronds recoins où l'on s'est abrité.

 

Gratte l'allumette, ma main tremble, transpire,

Vite, je ne serai que cendres, feux soupirs,

Sans mots de supplice exaltés pour lutter,

Poche de morphine vide, mal de piété.

 

Je lancerai des fleurs dans un néant athée,

Auprès d'un dieu sur un nuage d'été,

Mon dernier choix n'est que mien, que digne j'expire,

Libre hier, demain, ma vie perdue m'inspire.

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2022 7 18 /12 /décembre /2022 12:00

_ "Je ne peux voir l'impudeur de tes pleurs,

Ravale ton dégoulinant malheur,

Ce deuil exalté des morts m'indispose,

Ils sont partis, c'est propre,, ils reposent.

 

Ton rite est baroque, il apause,

Les cris affolés, les riches couleurs

À l'encens. Les lourdes senteurs supposent

La mort jamais finie, là, créant l'heure".

 

_ "Ta marmite sans goût clot la chaleur,

Couvercle tremblant, suantes paleurs.

Mon charbon brûle, saigne et s'expose,

Ça tord les boyaux puis enfin repose".

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2022 5 16 /12 /décembre /2022 19:07

La voilà tombée dans la grotte, lasse,

Sa voix née des secrets se faisait basse,

Le silence s'ennuyait, approuvait,

Loin des bruits grossiers, ils se sont trouvés.

 

Amochės, bruts, mais leur mal a la grâce,

Ce chagrin cousu en cave ressasse

Sans mots la grosse chose éprouvée,

Celle immense de l'âme crevée.

 

L'obscur ne voit pas, ressent, cadenasse

Cette lumière trop vraie, trop vorace.

Un voile couve le broc. On avait

Rempli de vieux pleurs les bocaux sauvés.

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2022 6 10 /12 /décembre /2022 14:08

À la femme, ils boivent la pensée,

Les grandes cravates aux bouts rapiécés,

Laissons-lui les pots, les fleurs hardies,

Le tendre jardin épanouit, on dit.

 

On la vidait, elle se remplissait,

Brave cruche aux formes arrondies,

Un goût d'enfer, souffre et paradis,

Rangeons-la, elle pourrait offenser.

 

Les femmes savent-elles bien penser ?

Je ne pense pas, dit un érudit,

Cris et pleurs, j'ai peur, croit le rabaissé.

Puis dit tout bas, c'est quand même maudit.

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2022 5 09 /12 /décembre /2022 15:09

Assoiffé, il se traîne vers le donneur d'eau,

Cet homme brave près de son puits éternel.

_ "Je te donne tout", crie-t-il, riche, l'or dans son dos,

Il se faufile, freiné par la sentinelle.

 

_ "Arrogant ! Le champagne porte ton radeau" !

_ "Je veux l'eau, à toi les diamants éternels".

_ "J'ai les étoiles, ces joyaux sur ma tonnelle,

Ton or est mort, croque-le, il est ton fardeau".

 

"Vois le pauvre, l'humilité fraternelle,

Terre, bras perdus pour vos ors, gagnant une aile,

Il sait le manque charnel pour un verre d'eau,

Qu'en toi, tinte une sournoise goutte d'eau".

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2022 3 23 /11 /novembre /2022 09:40

Hélas, les aimés sont rentrés trop tôt,

Mais on les retrouve à chaque hiver,

On va au bois, on court, on vole vers

Eux pour l'ancien feu aux tendres coteaux.

 

La lune veille nos rires tantôt

Doux, tantôt fiers. Mais le chemin au vert

S'est terni. Les os au chaud, la torpeur s'avèrent

Rêve. On part les morts dans son manteau.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2022 3 16 /11 /novembre /2022 15:59

La fiole d'alcool venue l'engloutir,

Le goulot bien étroit pour en sortir,

Il est Ivre d'effluves calfeutrėes,

Content, barbotant, le réel vitré.

 

Puis, il a fait des vagues, agité,

El la fiole tombée a projeté

Hors d'elle le nouveau né sevré. Il tire

Un vieux sur la rive. Vivant martyre.

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2022 1 31 /10 /octobre /2022 09:44

Un démon s'est penché sur son berceau,

Pour elle, beauté, or, intelligence.

Joie, fardeau en guerre vont à l'assaut

D'enfers gracieux, les merveilles s'agencent.

 

L'ivresse apprend, mûrit l'exigence,

Oubliant les passions frustrées des sots.

Et elle ? Au démon son allégeance,

Il la noiera dans un tendre ruisseau.

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2022 4 27 /10 /octobre /2022 10:03

L'amie d'enfance nostalgie,

Amours d'aubes jeunes, pressées,

Chandelles, bien de miel où gît

Un démon goûteux embrassé.

 

Il a pris les doux empressé,

Même toi tu m'as délaissée,

Engluée, sucrée de magie,

Flambant nos fugaces bougies.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2022 1 18 /04 /avril /2022 11:30

C'est une immense armoire à miroirs,

Celle de la grand-mère qui engendra l'As.

On s'y voit, on la polit, on croit qu'on la casse,

Bâtir la grande histoire, remplir les tiroirs.

 

Les femmes s'admirent, se pâment, frustrées jacassent,

Et les hommes observent leur petite race,

S'essayant, gesticulant pour venir s'échoir,

Le Héros n'y voit qu'une ridicule foire.

 

Lui ne sentait que son propre mouroir de face,

Tout en ressortant de son armoire à glace.

Il pleurait sa jeune mort plein de désespoir.

Cachée, j'ai vu sa larme fêler cette armoire.

Partager cet article
Repost0

Poésie

  • : Poétesse Mimosa - Poète 21ème siècle - Poétesse française contemporaine
  • : Poésie 21ème siècle. Les mots libèrent la beauté, ma définition.
  • Contact

Poétesse Mimosa

  • Poetesse Mimosa
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus et les doubles sens. J'honore le symbole des mots. Je crée mes métaphores, j'en reviens toujours à des choses archaïques. 
Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.
  • La poésie est un lien entre deux mots et une image mentale. Mes idées débordent, mes phrases originales. Histoires de tout et rien, un peu comme la vie. Je n'écris pas, je suggère, j'invite. J'aime les sous-entendus bien entendus et les doubles sens. J'honore le symbole des mots. Je crée mes métaphores, j'en reviens toujours à des choses archaïques. Vous souhaitez m'éditer ou méditer ? Bienvenue à tous.

Chercher Un Poème

Parole

"Quelle impudeur d'écrire", lui dis-je. "Pas de pudeur en poésie", me dit-elle.

 

Liste complète

Retour à la page d'accueil

 

Vous aimez ? Merci de partager :-)

Tous droits réservés - Copyright 2022 - Photos, titres, textes contractuels

Poésie Qui Dit, Ose